Le chat sibérien a un caractère bien trempé mais très équilibré. Connu pour ses grandes qualités de chasseur, cette race de chat a besoin de se défouler, de jouer et de discuter (oui, oui discuter!). Et oui, cette petite boule de poils est bavarde mais loin d’être agaçante ! D’une agréable compagnie, le chat sibérien saura vous montrer toute son affection.

Les principales caractéristiques du chat sibérien

Intelligent et curieux, voilà deux grandes caractéristiques du chat sibérien. les chats sibériens aiment rencontrer de nouveaux compagnons. Si vous avez des enfants, les chats sibériens sont dotés d’un caractère calme, doux et sociable. Ils ne seront donc pas agressifs envers vos enfants.

Pour son bien-être psychique, ce petit (grand) chat à besoin d’un espace de jeu, de repos, un espace à lui ! Privilégiez les grands arbres à chat aux simples griffoirs pour assurer une épanouissement total de votre ami.

Leur carrure puissante et musclée nous fait penser à celle des chats norvégiens ou encore aux Maine Coon. Cependant, ils ont une tête et des yeux plus ronds que ses cousins. Ce qui est en fait un animal particulièrement singulier !

Quelle taille ça fait un chat Sibérien ?

Les chats sibériens sont de grands chats, ils peuvent atteindre jusqu’à environ 35 cm au garrot. Vous l’aviez peut-être remarqué, les femelles sont moins robustes que les mâles. En effet, les mâles pèsent en moyenne entre 6 à 12 kg alors qu’une femelle pèse entre 4 et 6 kg seulement.

Un pelage aux caractéristiques intéressantes

Ces petits félins peuvent supporter les grands froids et cela grâce à leur poils. Leur fourrure très épaisse les protège de la pluie ainsi que du froid. Leur couverture sous poil est épaisse et laineuse, de quoi être couvert lors des longues parties de jeux dans la neige. (Ah oui, les chats sibériens adorent la neige !)

Vous vous demandez peut-être pourquoi votre chat sibérien à des petites touffes de poils entre ses coussinets ? Ces raquettes de neige permettent aux chats de cette espèce de chasser leurs proies, ou de jouer avec leurs compagnons dans la neige. Les Maines coon ou encore les chats de forêts norvégiennes sont aussi dotés de ses petites touffes de protection comme celles du chat sibérien.

La couleur de leur fourrure peut varier. Mais pour être inscrit au Livre Officiels des Origines Félines leur pelage ne peut être de teintes : chocolat, lilas, fawn ou cinnamon.

Vous ne le saviez peut-être pas mais les chats sibériens ont une autre caractéristique : ils sont hypoallergéniques. Plus concrètement, si vous êtes allergiques aux poils de chats, le chat sibérien devrait devenir votre meilleur ami ! En effet, les poils du chat sibériens ont des caractéristiques hypoallergéniques, ce qui signifie que vous ne partirez pas dans une crise d’allergie atroce et interminable si vous caressez ces matous.

Les origines du chat sibérien

Les chats sibériens sont ancrés depuis de nombreux siècles dans la culture et le folklore russe. Dans la littérature russe, cette famille de grand chat est même qualifiée de… magique ! Les origines des chats sibériens ne sont pas précises. Pour certains, cette race viendrait d’un croisement de chats angoras du Moyen-Orient et de chats domestique russes. Pour d’autres, ce serait un mariage entre une race de chat d’Europe occidentale et une espèce de félins sauvages.

Ce dont nous sommes sûrs, c’est que les chats sibériens sont arrivés à Berlin en 1980. En 1990, après la guerre froide, les chats sibériens font leur arrivée en France puis aux États-Unis.

Connue depuis de nombreux siècles en Russie, cette magnifique race est reconnue par la fédération internationale féline en 1997 seulement. Puis par la Cat Fancier’s Association au début des années 2000. C’est 6 ans après que leur participation aux championnats du monde est acceptée.

L’hygiène et l’alimentation du chat sibérien

Les chats sibériens ont des caractéristiques plutôt robustes. Doté d’une espérance de vie entre 15 et 20 ans, cette race demande un entretien fastidieux. Et oui, pour entretenir la fourrure soyeuse des chats sibériens il faut un entretien rigoureux !

Enfin, il vous suffit de brosser votre chat une fois par semaine avec une brosse pour chat de qualité adaptée au type de poils du chat sibérien. N’oubliez pas de nettoyer le contour de ses yeux ainsi que ses petites oreilles.

Cet entretien va changer lors de la période de mue de votre chat. Au printemps, optez pour un brossage presque quotidien. Cela va aider votre chat à se libérer de ses poils morts et ainsi lui éviter d’avaler des boules de poils pouvant provoquer des désagréments digestifs.

Les caractéristiques de santé du chat sibérien

Concernant la santé des chats sibériens, ils peuvent être touchés par les maladies courantes. Un cycle vaccinal à jour et ses maladies sont éloignées. Toutefois, il est important de choisir un bon élevage lors de l’adoption de votre petit compagnon. En effet, les chats de cette race sont vaillants mais ils peuvent être porteurs de maladies héréditaires : la cardiomyopathie hypertrophique. Lors de l’adoption de votre petite boule de poils, renseignez vous sur les antécédents médicaux de l’élevage.

L’alimentation d’un chat sibérien n’est pas si différente des autres alimentations félines. Équilibré, complet et facile à digérer, le régime alimentaire d’un chat de cette race est basé sur les protéines de qualité. Comme beaucoup de félins, privilégier les protéines animales telles que la viande et le poisson.

Les meilleures conditions de vie pour un chat sibérien

Les chats de race sibérienne s’adaptent facilement à leur environnement. Du fait de leurs origines, ils supportent les grands froids mais ils apprécient tout autant de se retrouver dans un foyer chaleureux. 

Vivre dans un appartement n’est pas néfaste pour ces chats. Gardez un espace pour lui dans lequel il pourra se dépenser et se reposer.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *